La famille des Jean Quelque chose: fans absolus!

Par Jean-Philippe Arroud-Vignod, Gallimard jeunesse, pour toute la famille!

Par Jean-Philippe Arroud-Vignod, Gallimard jeunesse, pour toute la famille!

 

Dans la famille du Petit Nicolas, il n’y a « que » Nicolas. Dans celle de Jean B., ils sont six! Six garçons, que, pour faire plus simple, leur papa a prénommés Jean-Quelque chose: le plus simple, c’est de commencer par les premières lettres de l’alphabet. Jean-Philippe Arrou-Vignod en sait quelque chose: cette famille, c’est la sienne! Une famille des années soixante, quand la télé arrivait à peine dans les foyers, qu’on ne mettait pas sa ceinture en voiture, et que maman, bien que dynamique, restait au foyer. Il n’y a cependant rien de passéiste dans ces tranches de famille qui plaisent autant aux parents qu’aux enfants curieux de voir comment c’était du temps des dinosaures…

La vie de la famille, c’est Jean-B. qui la raconte. Ambiance: « Quelque temps après la naissance de Jean-F, une main anonyme avait griffonné « Complet » à côté de notre nom: sur la porte de l’appartement, et comme personne n’avait voulu se dénoncer, papa avait privé tout le monde de piscine pour une semaine ». Oui, c’était encore le temps des punitions et des « torgnioles ». De quoi faire encore s’élever quelques voix politiques…

Autre considération: « C’est drôle, une famille de huit… On manque de place, on se donne des coups de coude, on voudrait être fils unique ou orphelin, sans personne pour vous mettre ses pieds dans la figure ou vous expédier séance tenante aux enfants de troupe… Mais quand l’un d’entre nous n’est pas là, c’est comme au jeu de Sept familles lorsqu’il manque une carte: tout paraît bizarre, faussé, comme si la carte perdue avait rendu tout le jeu inutile ».

On suit donc la Famille de Cherbourg à Toulon, en vacances, à la mer, à la montagne, chez papi et mamie, et on rit tout au long de cette compilation, suivie par « La cerise sur le gâteau », ou à déguster en poche en trois volumes, « L’omelette au sucre », « Le camembert volant » et « La soupe de poissons rouges ». Sauf que dans la compil, il y a une histoire inédite!

Et à La marmite, on a décidé que ce roman serait TOUT LE TEMPS sur les étagères!

A partir de 9-10 ans (bons lecteurs), Gallimard Jeunesse, illustrations de Dominique Corbasson.

Leave a Reply